Comment commencer à investir en bourse avec moins de 1000 € de bourse ?

Introduction

Salut les futurs investisseurs et investisseuses, avec les innovations apportées par les sociétés du secteur de la fintech, il est actuellement possible d’investir sereinement en bourse avec un petit capitale de départ.

Voici une opinion partagée dans les lignes qui suivent sur les possibilité présenté par l’une de ces nouvelles plateformes communautaire d’investisseurs. Elle est destinée à aider ceux et celles qui voulent commencer à invertir en bourse avec moins de milles euros.

Les futures investisseurs qui veulent commencer doucement avec un petit capital. Et ayant comme objectif de le faire grossir progressive. Soit grace la performance de leur investissement et/ou en ajoutant régulièrement de l’argent de leur épargne.

Cet article peut aussi concerner les non-investisseurs légèrement réfratère à la bourse. Et voulant se faire un avis plus précis, en y émettant peu d’effort financier ou personnellement.

Un autre public certainement intéressé est ceux ayant une aversion au risque. Et voulant mettre un faible mise de départ afin de repousser leur limite progressivement.

Préparation du capital

Tout d’abort si vous n’avez pas ce capital il faut le constituer. Pour économiser cette mise de départ, la meilleure solution est de verser régulièrement 5% à 10% de ses revenus sur un livret d’épargne ou un compte différent du compte courant ou de dépot. Qu’il soit rénuméré ou non. Afin patiemment d’atteindre au moins la somme minimale de 1000 euros ou dollars.

Surtout éviter de demander cet argent au proche ou amis ou bien encore de contracter un crédit à la banque. Car le piège est de se mettre une pression supplémentaire. Car vous allez de devoir rembourser avec ou sans intérêts une somme d’argent qui ne nous appartient pas. Ou bien vous se sentir redevable si c’est un don qui est fait.

Donc en moyenne tous les mois ou toutes les deux semaines, tout dépend de la fréquence à laquelle arrivent les revenus sur le compte courant. Mettez de coté le montant à sauvegardé. Idéalement, il peut être 1/10 du revenu ou plus ou moins tout dépend de l’effort d’épargne que vous pouvez réaliser.

Sélection du courtier

Pour bien débuter avec ce petit capital, votre compte titre ordinaire à besoin de ces options suivantes. Au moins la dernière qui est fondamentale, essentielle, un prérequis.

Fonctionnalité intéressante

Une fois ce premier 1k€ ou 1k$ atteint, une option intéressant et pas des moindres chez un courtier est de pouvoir négocier sans frai.

En effet après avoir durement économiser il est dommage de voir partir son capital en fumé, à cause des transactions financières. Cette fonctionnalité n’est pas fondamentale car elle commence à voir de l’importance lorsque l’on effectue plusieur opérations dans la journée ou la semaine. Toutefois avoir à payer zéro commission fait du bien au portefeuille et c’est toujours cela de gagné.

Fonctionnalité importante

La prochaine étape consiste à choisir une plateforme où il est possible d’investir virtuellement, dans un premier temps puis réellement dans un second temps.

Il y a un intérêt d’investir virtuellement. Car toutes les plateformes de boursicotage n’ont pas la meme façon d’initier les ordres, meme s’ils restent identique dans le principe et que leur nature et nom ne changent pas. Il faut savoir que certaine définissent les ordres en lot, d’autres en montant ou parfait en pourcentage du capital.

En effet, la simulation des investissements permet de s’adapter progessivement. Comprendre l’exécution des ordres d’achat ou de vente sans avoir éprouver la peur de faire une erreur. Mais aussi l’autre bénéfice est de permettre de simuler les étapes à entreprendre pour dérouler son approche d’investissement et également identifier les contraintes liées à la méthode d’investissement sélectionnée.

Fonctionnalité incontournable

Identifier les plateformes permettant d’investir par l’utilisation de fraction de produit financiers (fond, etf, cfd). Même ci l’actif (action, obligation) visé fait plus de 3000 $. Prenons l’exemple d’une action. Si l’action ciblée quote pour un prix de 1000 $, il est possible chez ce type de courtier d’acheter 5/100 de cette action voire moins.

L’interêt est de pouvoir déternir un portefeuille diversifié avec plusieurs parts d’entreprises différentes, au lieux d’en avoir 1 seule à 1000$ ou 2 actions à 500$

Stratégie pour novice

En tant que débutant quelles sont les méthodes d’investissement se présentant à moi. Il y a deux grands courants à connaître à ce stade. L’investissement par gestion piloté ou par gestion individuelle.

Gestion piloté

La gestion piloté, c’est ce qu’il a de plus simple de nos jours. A ces débuts, elle était réservée à des personnes aisés avec de gros moyens financiers. Il fallait souvent adhérer à un contrat d’assurance vie.

Et qu’il fallait un minimum de 100 000 briques pour être autorisé à ouvrir un compte. Puis les critères de sélection ont été progressivement revue à la baisse pour passer de 10 000 €, puis 5 000€ et maintenant 1 000€ pour les services les plus accessibles, voire moins.

Ce mode de gestion revient à laisser son argent à un expert ou un établissement financie, afin de fructifier notre argent. Ce gestionnaire de l’investissement utilisera son expérience, ses compétencess, ses outils d’analyse pour faire grossir votre capital voire surperformer les marchés en général.

Dans ce but, en générale les ressources mise en oeuvre s’appuye sur un humain expérimenté conseiller en finance. Ou des robots conseillers financier (robot adiviser) constituée d’intelligence artificielle ou marching learning.

Les atouts de la gestion piloté pour un débutant sont :

  • Avoir un large choix des thèmes d’investissement
    • Voiture autonome
    • eCommerce
    • 5G
  • Réserver son temps à autres activités quand son argent est géré part d’autre
  • S’affranchier des choix tactiques ou techniques
  • Accéder à un investissement diversifié dans plusieur classes d’actif en même temps
  • Envisager des performances à deux, voire trois chiffres

L’un des inconvénients, le manque de transparence des gestionnaires.

Gestion individuelle

En matière de gestion personnelle, c’est là que les choses se corsent juste un peu pour les débutants. Car avec du recul cette solution demande de la rigueur personnelle et un minimun de connaissance sur les classes d’actif, au moins.

Gestion indicielle

La gestion passive ou dite indicielle, est la stratégie la plus simple à mettre en oeuvre en qualité de novice.

Cette gestion ressemblance en certain points à la gestion piloté. En effet tout comme ce mode de gestion, le capital est mis en gestion dans une équipe. Cette équipe à pour objectif de gérer le portefeuille afin qu’il suivre au mieux un indice de référence. Contrairement à la gestion piloté elle ne cherche pas à battre le marché.

Ainsi la grande différence est qu’il revient à l’investisseur final de choisir 1 ou plusieur supports d’investissement pour équilibre son placement. Car chaque support est lié à un seule et unique classe d’actif (action ou obligation ou matière première ou monnaie)

Il existe des combinaisons de classes d’actif à mettre en place suivant par exemple le niveau de risque que vous pouvez accepter. L’une des allocations des plus populaire est celle de .Harry Brown dit le Permanant Portfolio . Il se compose ainsi :

  • 25% Actions : IVV
  • 25% Obligations : TLT
  • 25% Or : GLD
  • 25% Monétaires : SHY

Un des inconvénients pour certains investisseurs est peut être que la performance de ces stratégies sont légèrement inférieure à leur indice de référence. Ce qui implique parfois des rendement annuel moyen, soit inférieur à 2 chiffres. A moins d’avoir une allocation uniquement en actions et sélectionner un ETF répliquant le NASDAQ.

Gestion active

Le second méthode de gestion personnelle est de loin le plus compliquée. Elle nécessite très souvent des années de pratique de maitrise de son marché et d’expérience. Car qu’il faut des compétences en analyse technique et, ou analyse fondamentale.

Il n’est pas recommandé de se lancer en bourse avec ce type de stratégie. Une approche de base consiste à investir son capital dans les entreprises que vous aimez et dont vous utiliser les produits régulièrement.

Mais je vais pas m’attarder plus long sur cette approche d’investissement dans cet article. Je préciserai juste, les avantages suivants :

  • Réaliser de plus grosses performances
    • Parfois à 3 chiffres
  • Avoir des parts de marques que vous appréciez
    • Et ainsi que vous souhaitez garder sur le long terme
  • Évoluer pour devenir un investisseur expérimenté
    • Etre rémunéré pour fournir une gestion piloté

Ce type de gestion à l’inconviniant de mettre à rude épreuve votre patience, vos émotions et votre confiance en soi.

Et maintenant …

Pour aller plus loin, voici quelques ressources complémentaires.

Si vous vous sentez un peu limité, pour commercer de suite, télécharger l’infographie pour réviser les notions sur le boursicotage.

Informez vous en lisant un livre pour réaliser vos premier pas en bourse sans tracas.

Prenez le temps de vous posez les bonnes questions comme pas exemple … Maintenant, suis je prêt à investir mes premiers 1000 € en bourse ? Si c’est oui, alors foncez !

Pour continuer l’aventure, vous pouvez lire un article afin de découvir les différents profiles d’investisseur boursier.

.

Votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.